Association Touraine -Canada

 

Des bords de Loire aux rives du Saint-Laurent

Text Size

Une année à Tours à travers les yeux

et le cœur d’un couple canadien.

Ne nous demandez pas pourquoi, mais c'est un fait que nous nous sommes tout de suite plu à Tours, capitale du Jardin de France, dès notre première visite l'an passé. Nous y venions pour discuter d'un projet de ressourcement professionnel et de collaboration en recherche à l'INRA. Michel est agronome et professeur à la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation de l'Université Laval à Québec. Pour notre plus grande joie, le projet s'est réalisé, et voilà que notre séjour d'un an tire à sa fin. Nous souhaitions cet espace d'expériences, de découvertes et de rencontres.

Cependant, comment imaginer quitter notre majestueux St-Laurent sinon pour s'enticher de la Loire si chère aux Tourangeaux. Ce fleuve encore sauvage, si particulier avec ses bancs de sable et ses îles, est inextricablement lié à l'histoire et à la culture de la Touraine, en plus d'avoir façonné ses paysages. Sa beauté a de tout temps été célébrée par les artistes. Il faut voir le spectacle grandiose du coucher de soleil où les effusions de couleurs du ciel se succèdent en se reflétant dans l’eau.

 Sur un ton plus prosaïque, avouons que c'est devant les comptoirs de fromages des Halles que nous nous sommes extasiés au lendemain de notre arrivée. Quelques jours plus tard, nous étions « baptisés » du Sainte-Maure, un fromage de chèvre local, et de trois différentes appellations des Vins de Loire le même soir !!! Depuis, nous avons pris de l'expérience, et du poids dans le cas d’Andrée. Quelque chose doit nous échapper du fameux « paradoxe français » de la minceur.

andreemichel

Tours est bien plus que la « Ville des Châteaux de la Loire » ou que son passé d'ancienne capitale du Royaume de France. Elle a une riche histoire depuis son origine gallo-romaine et a su se relever de périodes difficiles. Phare de l'occident chrétien au Moyen Âge en raison du culte de St-Martin évêque de Tours, on y vient toujours pour visiter la Basilique St-Martin et la monumentale Cathédrale St-Gatien édifiée sur trois siècles. La Place Plumereau avec ses maisons à colombages est un incontournable. Tours mérite pleinement son titre de Ville d’Art et d’Histoire.

Nous nous promenons encore le nez en l'air, curieux de découvrir l'architecture des différentes époques et les jardins aux arbres remarquables. Notre intérêt est aussi vif pour le reste de la Touraine. Des noms et images vont nous rester : Amboise, Chinon, Bourgueil, Candes St-Martin, etc., sans oublier les nombreux châteaux visités et les personnages historiques tels François 1er, Jeanne d’Arc ou Balzac.

Il suffit de vous saluer pour sortir de notre anonymat. « Nous aimons votre accent » est souvent une entrée en matière. Certains s'aventurent à la prononciation québécoise, osons dire avec plus ou moins de succès... Il vous faut parfaire votre art chez nous, et soyez donc tous rassurés, nous avons aussi une grande variété d'excellents fromages.

Notre plus grand plaisir aura été de vous rencontrer. Vous nous exprimez l'amour de votre pays, mais aussi vos préoccupations concernant son avenir et les nombreux défis qu’il a à relever. Pour nous, les efforts déployés à s'établir et s'intégrer auront valu la peine. Nous retournons sur les pas de la célèbre Tourangelle Marie Guyart de l'Incarnation, ceux de notre côté de l'Atlantique.

Michel et Andrée vous disent Merci et Au revoir